Les quatre sceaux du Dharma du Village des Pruniers

Quels sont les signes distinctifs d’une pratique authentique au Village des Pruniers ? Nos aînés partagent avec nous les quatre sceaux du Dharma du Village des Pruniers, grâce auxquels nous pouvons trouver et suivre un chemin qui nous aide à vivre sans peur, en toute liberté.

Dans cet article, nous partageons des extraits d’une série de cinq conférences données lors de la retraite en juin 2022 intitulée “Now We Have a Path, We Have Nothing to Fear” (Maintenant nous avons un chemin, nous n’avons plus rien à craindre) qui ont approfondi les fondements de notre pratique du Village des Pruniers et l’essence de la construction de la communauté.

Les quatre sceaux du Dharma du Village des Pruniers

Sister Chân Đức présente les quatre sceaux du Dharma du Village des Pruniers qui sont:

“Je suis arrivé je suis chez moi” 
“Va comme une rivière”
“Les temps* et les vérités** inter-sont”.
“Murir, moment après moment”

* les trois temps sont le passé, le présent et le futur
** les vérités sont les Quatre Nobles Vérités et aussi la vérité conventionnelle et ultime

Ces quatre sceaux du Dharma nous aideront à emprunter un chemin pour vivre une vie de liberté et sans peur. Nous pouvons apprendre à voir clairement ce chemin à chaque instant, et développer une confiance inébranlable. Chaque sceau du Dharma est expliqué en détail dans les exposés suivants. Notre maître Thich Nhat Hanh nous a également rappelé que si nous pratiquons bien les deux premiers sceaux du Dharma, nous réaliserons également l’essence des troisième et quatrième sceaux.

Comment savoir si une pratique ou un enseignement est fidèle à la pratique du Village des Pruniers ? Sœur Chân Đức présente les quatre sceaux du Dharma que l’on retrouve dans la tradition du Village des Pruniers.

Les quatre sceaux du Dharma du Village des Pruniers (3 minutes)

“Arrivé, chez soi”

Frère Pháp Hữu parle d’arriver dans notre corps et notre esprit afin de reconnaître, d’embrasser et d’accepter ce qui se passe en nous et autour de nous. C’est l’essence même de l’enseignement du Bouddha. En faisant l’expérience directe de cette pratique, nous développons la confiance en notre propre capacité à arriver dans le moment présent et à toucher les merveilles de la vie ainsi que la qualité de la liberté qui est toujours là.

Frère Pháp Hữu parle de “Je suis arrivé, je suis chez moi” comme d’un moyen de vivre profondément notre vie à chaque instant et de savoir ce qui se passe vraiment en nous. Il partage également une histoire sur la façon dont Thây l’a interrogé sur sa pratique de “Je suis arrivé, je suis chez moi” et demande à l’audience “Quelle est la qualité de ma consommation de thé aujourd’hui ?”.

Quelle est la qualité de ma consommation de thé aujourd’hui ? (7 minutes) Frère Pháp Hữu est actuellement l’abbé du Hameau du Haut et a passé de nombreuses années comme assistant de notre maître. Dans cette vidéo, Frère Phap Huu partage également des moments poignants vécus aux côtés de Thây afin que nous puissions avoir un aperçu de la grande sagesse et de l’amour de Thây.

“Aller comme une rivière”

Comment pouvons-nous “aller comme une rivière” d’une manière qui apporte le bonheur et aide à réaliser notre rêve de servir ? Sœur Định Nghiêm nous dit qu’une goutte d’eau peut s’évaporer ou se perdre, mais si cette goutte d’eau peut devenir une partie de la rivière, elle atteindra l’océan. Nous pouvons craindre qu’en ne faisant qu’un avec la rivière, nous perdions notre individualité et notre beauté. Pourtant, lorsque nous regardons la sangha qui nous entoure, nous voyons qu’ensemble, nous sommes plus forts, plus aptes à trouver la guérison et la joie, à soulager la souffrance autour de nous et à être au service du monde.

Sr Định Nghiêm raconte comment notre maître avait l’aspiration de renouveler le bouddhisme au milieu de la guerre et de la confusion et sa grande joie lorsqu’il a découvert le Soutra sur la pleine conscience de la respiration alors qu’il était déjà moine depuis 36 ans.

La grande découverte de Thay (7 minutes)

Pour pouvoir couler comme une rivière, nous devons travailler sur notre attachement aux points de vue, en nous appuyant sur la vision profonde collective et en plaçant les besoins de la communauté au-dessus de nos intérêts personnels. Aujourd’hui, grâce au travail courageux de Thây et de tous ses premiers disciples, nous pouvons profiter de toutes les conditions favorables à la pratique et nous joindre simplement à la grande rivière de la sangha.

Le banquet est prêt pour vous (8 minutes 30 secondes)- Notre sœur aînée Định Nghiêm a passé plus de six ans aux côtés de notre maître Thây après ses attaques cérébrales en 2014. Maintenant enfin de retour au Village des Pruniers, Sr Định Nghiêm transmet une profonde chaleur et une compréhension de Thây et de la communauté dans ces partages intimes.

“Les temps et les vérités inter-sont”

Le frère aîné Pháp Ứng nous offre un discours sincère, riche en poésie, en musique et en vidéo, pour partager avec nous le troisième sceau du Dharma du Village des Pruniers : les “temps” (passé, présent et futur) et les “vérités” (conventionnelles et ultimes ; et les Quatre Nobles Vérités) inter-sont. Il explique qu’il est possible de réaliser cette vérité par la pratique des deux premiers sceaux du Dharma du Village des Pruniers : “Je suis arrivé, je suis chez moi” et “Va comme une rivière”.

Dans cette video, le frère Pháp Ứng enseigne le “Dharma Zorro” du Village des Pruniers, où les deux vérités (vérité relative et absolue) sont réunies. Il parle des moyens de toucher la vérité absolue en arrivant chez soi dans le moment présent. Nous pouvons aussi nous voir comme des continuations d’ancêtres et de descendants, sans début ni fin.

Dharma Zorro- la rencontre des vérités relative et absolue (6 minutes)

Dans le premier exposé de la retraite, Sœur Chân Đức a expliqué comment les Quatre Nobles Vérités inter-sont. Notre sœur aînée partage comment la souffrance et l’éveil sont toujours présents en même temps.

Les Quatre Nobles Vérités inter-sont (3 minutes)

“Mûrir à chaque instant”

Sœur Lăng Nghiêm nous invite à nous entraîner à reconnaître le moment présent comme un mûrissement de toutes nos actions passées, y compris les expériences que nous avons reçues de nos ancêtres.

Le quatrième sceau du Village des Pruniers, ” Mûrir à chaque instant “, comporte quatre aspects :

1. Mûrir à des moments différents

2. Mûrir dans des conditions différentes

3. Mûrir sous différentes formes

4. Mûrir dans différents endroits

Comme exemple de maturation du Dharma après de nombreuses années, Sœur Lăng Nghiêm partage quelques histoires sur Thây se décrivant lui-même comme un ” pot de thé ” et comment il a préparé la communauté monastique et les pratiquants du monde entier à comprendre qu’ “un nuage ne meurt jamais ” lors de son décès en janvier 2022.

Thây est une “théière” (4 minutes 30 secondes)

Comment notre activisme mûrit-il ? Pouvons-nous voir les différentes formes de mûrissement que prennent nos actions ? Quel est le rapport entre l’activisme et un congélateur rempli de ” viandes ” végétaliennes ? La sœur Lăng Nghiêm l’explique dans notre dernière video.

Comment nos actions mûrissent-elles ? (3 minutes 30 secondes)


Watch the Full Dharma Talks
Sister Chân Đức – “Now We Have a Path”: The Plum Village Dharma Seals
Brother Pháp Hữu – “Arrived, Home”: The First Plum Village Dharma Seal
Sister Định Nghiêm – “How to be Happy as a River”: The 2nd PV Dharma Seal
Brother Pháp Ứng” – Feel Life’s Suffering, Be Moved by its Beauty”: 3rd PV Dharma Seal
Sister Lang Nghiem – “Ripening in Every Moment”: The 4th PV Dharma Seal

Continuez à lire

Participer à la conversation

guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

1 Comment
Le plus récent
Le plus ancien Most Gratitude
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Log In

Cacher le transcript

What is Mindfulness

Thich Nhat Hanh January 15, 2020

00:00 / 00:00
Montrer Cacher le transcript Fermer