Une communauté confinée depuis Mars 2020 : En savoir plus

Thây célèbre Têt

C’est une grande joie pour notre sangha d’approcher du Nouvel An lunaire (Tết), avec la présence de Thây au temple racine de Huế, au Vietnam. C’est la première fois qu’il passe le Tết dans son pays depuis
2005 et la première à Huế depuis les années 1960. Thây a profité des préparatifs festifs dans et autour du temple, ainsi que de la lumière et de la sérénité qui règnent aux alentours, tandis que les jeunes frères et sœurs nettoient l’autel et les couloirs, préparent des plats spéciaux pour les offrir à nos ancêtres spirituels, décorent le temple avec des assortiments de fleurs et de branches de pêcher taillées en temps voulu pour que leur floraison accueille le Nouvel An. Un charmant vieux pêcher, montrant déjà ses premières délicates fleurs roses, a été planté devant la fenêtre de Thây pour qu’il en profite tout en sirotant son thé.

Malgré le temps frais et pluvieux, la santé de Thây a été remarquablement stable au cours des dernières semaines et il continue de recevoir un traitement d’acupuncture. Quand il y a une pause dans les fortes pluies, Thây sort pour rendre visite aux étangs et stupas du temple racine, dans son fauteuil roulant, rejoint par ses disciples. Bien que son corps soit fragile, l’esprit de Thây est toujours très lucide. Cet après-midi, le temps était tellement clément  que Thây a pu sortir dans Hue pour profiter de l’atmosphère du Nouvel An et du marché aux fleurs regorgeant de chrysanthèmes éclatants et de pruniers traditionnels en fleurs (avec des fleurs jaunes). Thây a surpris son entourage en demandant à visiter deux temples avec lesquels il entretient des liens et à rendre hommage à leurs ancêtres spirituels.

Au cours des dernières semaines, de nombreux pratiquants laïcs et monastiques du monde entier sont venus au temple racine Từ Hiếu et à Diệu Trạm, la communauté de soeurs adjacente. Il règne une atmosphère légère de sérénité et de paix, au sein de laquelle la communauté aime pratiquer la méditation assise, la méditation marchée, et manger en pleine conscience ensemble, consciente de la présence tranquille de Thây dans sa hutte toute proche.
Thây est toujours ravi, chaque année de proposer des “versets parallèles” pour inspirer la pratique de la communauté et accueillir le Nouvel An. Les pratiquants du monde entier peuvent imprimer les calligraphies et les poster chez eux ou au travail, en guise de rappel de leurs aspirations. Les vers invitent à la réflexion et offrent une petite chose que nous pouvons faire pour ajouter du bien-être et du bonheur à l’année à venir.
Cette année, notre communauté propose la phrase suivante (vous pouvez cliquer sur le lien pour télécharger et imprimer les versets)
Harmonie chez soi / Joie dans le monde
Y a-t-il quelque chose que nous pouvons faire, maintenant, pour apporter un peu plus d’harmonie chez nous ?

versets de pratique pour le nouvel an vietnamien

La calligraphie nous interpelle. Avons-nous la conviction qu’il peut y avoir de la joie dans le monde, au cœur du moment présent? Pouvons-nous regarder en profondeur pour voir comment la joie commence avec l’harmonie intérieure? Dans ses dernières années d’enseignement, Thay nous rappelait toujours de revenir à nous-mêmes, à nos proches et à la Terre. Et à partir de cette base solide de connexion, nous saurons quoi faire et quoi ne pas faire afin d’aider. Si nous souhaitons l’harmonie dans notre société, notre pays et notre monde, nous avons également besoin d’harmonie dans nos cœurs et nos maisons. Cette maison peut être dans notre cœur ou notre corps, ou dans notre maison physique et nos relations proches. Une inspiration ou une expiration apaisante peut suffire. Ou peut-être un mot ou un geste de tendresse envers ceux qui nous entourent.Il y a de la joie à faire de notre mieux, à cultiver l’harmonie et à toucher les merveilles de la vie qui nous sont disponibles, en ce moment même – nos deux yeux, la présence de notre bien-aimé ou même la petite fleur miraculeuse par le chemin. La paix et la joie collectives sont possibles à chaque petit moment d’éveil. Comme dirait Thay, «s’occuper de la souffrance est un art!» Au milieu des défis auxquels l’humanité et notre Terre sont confrontées; si nous voulons éviter de nous épuiser, nous devons aussi nourrir et cultiver notre paix et notre joie.
Dans chacun de nos centres, notre «foyer spirituel» en Europe, aux États-Unis et en Asie, ainsi qu’au temple Tu Hiếu de Huế, il existe un sentiment d’harmonie et de paix en cette nouvelle année lunaire, sachant que Thay est là, au Vietnam, la source de notre famille du Village des Pruniers. C’est comme le cercle calligraphique que notre maître aime dessiner. Il inspire avec la première moitié du cercle et expire avec la seconde moitié – complétant le cercle avec tout son amour et sa sollicitude.
Dans le cadre de la célébration du Têt, notre communauté prépare des “gâteaux de la terre” vietnamiens traditionnels à offrir sur l’autel comme expression de notre amour et de notre engagement. Les frères et les sœurs profitent d’une soirée festive composée de chants, de musique, et de fraternité, tout en cuisant ces “gâteaux de la terre” toute la nuit dans des pots énormes sur des feux à ciel ouvert. Qu’il est approprié pour notre époque et pour la Terre nourricière que ces offrandes soient appelées «gâteaux de la terre» en vietnamien pour représenter notre vœu de vivre simplement et d’aider à réduire l’impact de l’homme sur l’environnement.

Au cours du mois écoulé, les disciples de Thich Nhat Hanh ont animé des retraites de formation à la pleine conscience pour des centaines d’enseignants catholiques en Ouganda, en Afrique. Il s’inscrit dans la continuité du travail interconfessionnel de Thay et de sa profonde aspiration à amener la Pleine Conscience dans les écoles du monde entier. La semaine dernière, une nouvelle exposition passionnante sur l’art de la calligraphie et des livres uniques de Thich Nhat Hanh a été inaugurée à Bangkok. Le film «Voyage en Pleine Conscience» continue de remplir les salles de cinéma des villes de France, permettant aux gens de vivre un moment de méditation et de paix, même pour une courte heure après une journée bien remplie. Plus tard ce printemps, la communauté mondiale dirigera des retraites à travers les États-Unis, ainsi qu’en Italie, en Hollande, en Belgique, en Irlande, au Royaume-Uni, en Allemagne, et en Lituanie. Les monastères du Village des Pruniers en Asie iront enseigner au Japon, en Corée, en Indonésie et à Taiwan.
Nous sommes enthousiastes à l’idée d’organiser des retraites pour les familles, les hommes d’affaires et les jeunes dans nos centres aux États-Unis, en Europe et en Thaïlande cet été. Les inscriptions ouvriront bientôt, et nous espérons que beaucoup d’entre vous auront l’occasion de se joindre à nous pour cultiver la guérison et l’éveil collectifs avec notre communauté grandissante.
Avec amour et confiance,
Les moines et moniales du Village des Pruniers

Les futures mises à jour seront publiées périodiquement sur villagedespruniers.net, plumvillage.org, langmai.org,  et www.facebook.com/thichnhathanh, ainsi que sur thichnhathanhfoundation.org .


Continuez à lire

Participer à la conversation

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

11 Sharings
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Cacher le transcript

What is Mindfulness

Thich Nhat Hanh January 15, 2020

00:00 / 00:00
Montrer Cacher le transcript Fermer