Une communauté confinée depuis Mars 2020 : En savoir plus

Sœur Chân Không – Engagée dans le monde, ancrée dans l’amour

Aventurières de l’esprit – Conversations avec Nathalie Calmé. Témoignages de dix femmes remarquables.

Un livre au féminin, à la croisée des chemins entre spiritualité et écologie, connaissance de soi et connaissance du monde, métamorphose de l’âme et bienveillance sociale.

C’est à l’occasion d’un reportage au Village des Pruniers, fondé en 1982 par Thich Nhat Hanh, que je rencontrai sœur Chân Không pour la première fois. Par un 30 décembre 2007 glacial, je poussai la porte du Hameau Nouveau, la maison réservée aux nonnes et aux femmes. Je fus surprise par l’atmosphère qui y régnait, plus festive que monastique : un feu brûlait dans la cheminée, des guirlandes et des peluches étaient accrochées aux murs, une crèche avait été confectionnée avec des santons, et des enfants jouaient avec les sœurs. La communauté vivait un temps exceptionnel de célébration : des personnes de tous âges, religions et nationalités étaient venues fêter Noël et le Nouvel An avec la Sangha bouddhiste des nonnes et des moines…….

Le lendemain matin, je rejoignis sœur Chân Không pour notre entretien. Elle m’invita à m’asseoir face à elle, sur un coussin. J’étais subjuguée par son infinie simplicité, sa présence si sereine. Je n’arrivais pas à croire que cette femme, qui nous avait accompagnés la veille dans la relaxation, avec sa voix chantante, puisse être la même que celle qui, dans un Vietnam à feu et à sang, s’était engagée dans la cause des victimes de la guerre. Sœur Chân Không posait sur moi un regard profond, qui voit en dedans. Visage aux lignes pures, arrondi par des pommettes généreuses, un sourire qui vous aime et une grâce intérieure, tout chez la nonne vietnamienne était réconfortant. Les modulations de sa voix s’accordaient aux événements de son récit, tragiques le plus souvent, ou enluminés par la joie des enfants des rues nourris par les volontaires sociaux, dont elle faisait partie……

Sœur Chân Không

Tout au long de ces années de luttes, sœur Chân Không surmonta son désespoir, sa frustration et sa colère en revenant sans cesse à sa respiration, en suivant chaque inspiration et expiration avec tout son être. Elle pratiqua sans relâche la Pleine conscience, pour s’établir dans le moment présent. Et, elle n’oublia jamais ces paroles de son maître : “Dans une situation mauvaise à 99%, il reste 1% de positif, et il faut se baser sur ce pourcentage positif pour ramener les gens sur le bon chemin.
Pour sœur Chân Không, l’attitude juste à avoir face à la violence est la compréhension compatissante : “Tu essaies d’être “un” avec les difficultés et les souffrances pour pouvoir comprendre, accepter et aimer. Il ne s’agit plus d’une lutte entre le bien et le mal, car tu as compris et tu aimes.” Je remarque que sœur Chân Không utilise à dessein le verbe “essayer”, car pour elle, comme pour Thây, il ne faut jamais brusquer, forcer, imposer, mais agir avec délicatesse et bonté. Respecter le temps de la maturation de l’autre, sans la précipiter, et l’accompagner……

A l’été 2020, j’écrivis à sœur Chân Không pour la convier à participer au livre Aventurières de l’esprit. Elle me répondit du Vietnam, où elle résidait depuis plusieurs mois. Elle était allée rendre visite à Thich Nhat Hanh qui, depuis son accident vasculaire cérébral, vit dans son temple racine, Tu Hieu. Elle accepta mon invitation. A quatre-vingt-deux ans, sœur Chân Không relut d’un oeil aiguisé son témoignage, corrigeant et recorrigeant certains passages pour que les mots traduisent ses souvenirs dans la plus grande vérité. J’étais impressionnée par son esprit alerte, sa vivacité à réagir à mes demandes. Parfois, elle s’excusait du retard à me répondre, m’expliquant que pendant la crise du Covid-19 elle continuait à apporter de l’aide à “des nécessiteux mourant de faim”. “Vous voyez, je ne reste pas sans rien faire !“, précisa-t-elle. Un autre jour, je reçus son message de paix en ces temps troublés : “Quand la paix vous quitte, revenez à votre souffle.” Mutine, elle signa ainsi son email : “Pouvez-vous aussi envoyer ce conseil à France Info ? Hi hi!!! Peu importe! Merci beaucoup.

Oui, chère sœur Chân Không, vous avez raison : votre message de paix a toute sa place sur les chaînes d’information ….pour que des lumières envahissent les jours nouveaux.

Étonnantes Aventurières de l'esprit 
Courageuses et rayonnantes, dix femmes nous conduisent dans une exploration sensible et exigeante des multiples facettes de l'existence. Elles nous invitent, à travers leur pensée et leurs actions, à faire de la vie un chef d'œuvre. 
Nathalie Calmé, écrivaine et journaliste, collabore au Monde des Religions et à Sources.  

Continuez à lire

Participer à la conversation

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Sharings
Inline Feedbacks
View all comments
Cacher le transcript

What is Mindfulness

Thich Nhat Hanh January 15, 2020

00:00 / 00:00
Montrer Cacher le transcript Fermer