Mise à jour: En raison du Coronavirus, le Village des Pruniers est fermé.

Thich Nhat Hanh sur... / L’effondrement écologique global

Réponses données par Thay le 18 mars 2012 suite à des questions posées par un magazine écologiste londonien.

(Vous pouvez voir la vidéo de l’enseignement à la fin de l’article)

 Croyez-vous que les humains puissent éviter un effondrement écologique mondial, ou dirigeons-nous inévitablement vers lui ?

Thich Nhat Hanh est une voix de premier plan dans le champ de l’écologie Bouddhiste Nous le voyons ici planter un arbre de la Bodhi à Mussoorie, dans la partie indienne de l’Himalaya en 2008.

La National Wildlife Federation nous dit que chaque jour, environ cent espèces d’animaux et de plantes sont perdues par la déforestation. L’extinction des espèces prend place chaque jour. En une année, il peut y avoir deux cent mille espèces qui s’éteignent. Ce n’est pas le problème du futur, cela se passe maintenant. Il y a deux cent cinquante et un millions d’années, il y a déjà eu le réchauffement climatique causé par des éruptions volcaniques gigantesques, qui ont causé la pire extinction de masse de l’histoire de la planète. Six degrés centigrades ont augmenté la température globale, et ce fut assez pour tuer jusqu’à quatre vingt quinze pour cent des espèces qui étaient vivantes sur Terre. Le réchauffement climatique est déjà arrivé il y a deux cent cinquante et un millions d’années à cause d’éruptions volcaniques, et quatre vingt quinze pour cent des espèces sur Terre ont disparu.

Maintenant un deuxième réchauffement climatique prend place, cette fois à cause de la déforestation et de l’industrialisation causées par les humains. Et peut-être que dans cent ans, il n’y aura plus d’humains sur la planète, dans seulement une centaine d’années. Après la disparition de quatre vingt quinze pour cent des espèces sur Terre causées par cette extinction de masse, la Terre prit cent millions d’années afin de restaurer la vie comme nous la voyons maintenant sur Terre. Et si notre civilisation disparaît, cela prendra aussi du temps pour qu’une autre civilisation réapparaisse. Quand les éruptions volcaniques se produisirent, le dioxyde de carbone s’accumula, créant l’effet de serre. C’était il y a deux cent cinquante et un millions d’années. Et maintenant, l’accumulation du dioxyde de carbone provient de notre propre style de vie, et de notre activité industrielle. Si la température augmentait de six degrés centigrades, alors quatre vingt quinze pour cent des espèces sur Terre mourraient, y compris les Homo sapiens. C’est pourquoi nous devons apprendre comment toucher l’éternité avec nos inspirations et expirations. Donc l’extinction des espèces est arrivée plusieurs fois. Les extinctions de masse se sont déjà passées cinq fois, et celle-ci est la sixième.

 Sommes-nous une espèce vulnérable ou encore en contrôle de notre destinée ?

Selon les enseignements bouddhistes, il n’y a ni-naissance ni-mort. Après l’extinction, les choses réapparaissent sous d’autres formes. Nous devons respirer très profondément afin de reconnaître le fait, que nous, humains, pouvons disparaître dans seulement une centaine d’années sur Terre. Nous devons apprendre à accepter ce fait difficile. Nous ne devrions pas être submergés par le désespoir. La solution est d’apprendre comment toucher l’éternité dans le moment présent. Nous sommes l’environnement. Les éléments non-humains sont notre environnement, mais nous sommes l’environnement des éléments non-humains, donc nous sommes un avec l’environnement, nous sommes l’environnement. Nous sommes la Terre, et la Terre a la capacité de restaurer la balance, et quelquefois, de nombreuses espèces doivent disparaître afin que la balance soit restaurée. Peut-être par des inondations, peut-être par chaleur, peut-être par l’air.

La population urbaine à travers le monde grandit. Que faire si quelque chose est perdu par notre changement croissant à être une espèce urbaine ?

La vie en ville et la vie en campagne ont connectées. La campagne doit nourrir la ville, c’est pourquoi la campagne doit changer, et la campagne est contaminée par de nombreuses choses. La campagne doit utiliser beaucoup d’antibiotiques, de poisons, d’insecticides, afin de fournir aux villes la nourriture et des choses comme ça, donc la campagne n’est plus sûre pour nous. Et même si nous retournons à la campagne, si nous continuons la même sorte de consommation, il n’y a pas de solution. Que nous soyons en ville ou à la campagne, nous perdons, nous perdons beaucoup. Même quand même, maintenant, à la campagne, nous avons plus de chance de toucher la nature, de toucher la Terre. C’est un peu plus facile de nous guérir avec la pratique de toucher la Terre à la campagne. Mais la campagne se perd aussi pour le approvisionner la ville.

Il y a un fort soutien pour des solutions d’ingénierie à nos problèmes écologiques, par exemple en reflétant les rayons du soleil, absorbant les émissions de carbone, ou produisant la viande en laboratoire. Est-ce l’approche juste que nous devons prendre ?

Cela peut aider, mais ce n’est pas assez. Ce dont nous avons besoin est de la transformation de notre conscience, de notre idée du bonheur, de notre style de vie. Et cela est lié à la question suivante:

La plupart d’entre nous en Occident sommes encore attachés à un mode de vie de forte consommation. Nous aimons acheter des choses nouvelles et excitantes. Y a t-il un mode de vie alternatif assez fort qui puisse nous convaincre de quitter ce mode de vie de forte consommation ? 

Pas seulement en Occident. Dans les pays asiatiques, les personnes font pratiquement la même chose. Nous cherchons le bonheur, mais il y a de la souffrance en nous, il y a un grand vide en nous, c’est pourquoi nous cherchons des choses à l’extérieur pour remplir notre vide intérieur. C’est notre situation. Nous devenons malades. Nous ne nous sentons pas en paix avec nous-même, nous avons un grand vide à l’intérieur, et nous ne savons pas comment le remplir. Alors nous cherchons la consommation. Nous pensons que si nous pouvons acheter des choses nouvelles et excitantes, nous pouvons oublier le vide à l’intérieur. Mais cela ne semble pas avoir d’effet. Nous achetons plus et plus, mais nous ne sentons pas une sorte de satisfaction.

Nous avons besoin d’amour, nous avons besoin de paix, mais nous ne savons pas comment créer l’amour et la paix. Alors nous cherchons d’autres choses afin de couvrir cette sorte de souffrance, cette sorte de vide en nous. Bien sûr, il doit y avoir quelque sorte de style vie qui puisse nous aider à créer l’amour et la joie, et nous n’avons pas besoin d’aller au marché et d’acheter des choses. Et à moins que vous sachiez comment créer ce mode de vie, vous continuez à acheter des choses.

Supposons que vous sachiez comment vous réjouir de la méditation marchée. Avec de l’entraînement, vous savez comment ramener votre esprit à votre corps, afin que votre corps et votre esprit soient ensemble. Et quand votre esprit et corps sont ensemble, vous êtes vraiment là, et vous pouvez reconnaître que la pluie est merveilleuse, que les arbres sont beaux, que l’air est encore frais, et vous pouvez vous réjouir d’inspirer, d’expirer, et de toucher les merveilles de la vie dans ce moment présent. En fait, si nous ramenons notre esprit au corps, si nous savons comment stopper nos pensées, alors nous serons établis dans le moment présent. Nous sommes pleinement conscients de notre corps, nous sommes pleinement conscients de se qui se passe dans notre corps et autour de nous, nous pouvons toucher les merveilles de la vie qui sont disponibles dans l’ici et maintenant. Nous sommes capables de voir que notre corps est une merveille. Il y a beaucoup de merveilles dans notre corps, dans notre esprit aussi.

Quand nous regardons l’environnement, nous voyons qu’il y a aussi tellement de merveilles. En fait, ce moment présent est plein de merveilles, et parce que nous ne savons pas comment toucher ces merveilles, nous ne savons pas comment apprécier la vie, apprécier ce qui est là, nous courons pour atteindre quelque chose que nous pensons qu’il nous rendra heureux.

Les Cinq Entraînements à la Pleine Conscience sont un mode de vie qui est né d’une vision appelée inter-être. Tout est connecté à toutes les autres choses. Votre bonheur et le bonheur des autres espèces inter-sont. Si vous êtes en bonne santé, si vous êtes heureux, alors toutes les formes de vie peuvent profiter de vous. Si vous êtes malades et que vous souffrez, alors toutes les espèces doivent souffrir avec vous. Et l’inter-être vous aide à voir que vous êtes liés à toutes les autres choses, et pour vous protéger, vous devez protéger la nature et toutes les autres espèces. Dans la vision de l’inter-être vous aidera à supprimer la discrimination, la peur, la colère, vous fera vous sentir mieux en vous.

Enseignement en anglais avec sous-titres disponibles en français

Participer à la conversation

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

1 Comment
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Cacher le transcript

What is Mindfulness

Thich Nhat Hanh January 15, 2020

00:00 / 00:00
Montrer Cacher le transcript Fermer