View this website in

Et maintenant ?

Une lettre intime de frère Chân Pháp Hữu à son maître Thich Nhat Hanh après le décès de Thay.

Cher Thay bien-aimé,

Permettez-moi d’ouvrir mon cœur et d’exprimer ma plus profonde gratitude envers vous, un maître, un leader et une légende.

Vous nous avez aidés à apprendre à être humains, à tisser des liens, à nous aimer, à nous considérer comme des fleurs dans le jardin de l’humanité. Au cours de la semaine écoulée, dans l’esprit de fraternité et de sororité, nous avons continué à nous étreindre et à nous soutenir mutuellement, en laissant la place à nos larmes de tristesse et de joie. Nous avons pleuré, mais nous avons aussi ressenti un vrai bonheur en partageant des histoires ensemble – à la fois au Village des Pruniers et en ligne avec tant de nos amis du monde entier.

Cher Thay, par votre pratique quotidienne, vous avez été capable de voir votre continuation. Vous nous avez appris que si vous voyiez quelqu’un marcher avec pleine conscience et compassion, vous saviez qu’il était la continuation de Thay et des ancêtres spirituels. Cher Thay, vous souvenez-vous de notre conversation à Hong Kong ? Vous nous avez dit que vous vouliez que nous continuions à renouveler le bouddhisme ; que vous avez pu faire 60 % du travail, mais qu’il y a encore tant à faire. Vous m’avez gentiment rappelé que c’est à nous, vos descendants monastiques et laïcs du monde entier, de continuer à faire tourner la roue du Dharma, de traduire les pratiques et les enseignements dans le langage de notre époque, de les rendre accessibles et pratiques pour les utiliser dans notre monde d’aujourd’hui. Cher Thay, merci de nous faire confiance et de prendre refuge en nous. Lorsque nous prenons refuge les uns dans les autres, nous savons que nous vous continuons.

Il y a des moments, cher Thay, parce que je suis encore jeune et que j’ai beaucoup à apprendre, où je me sens accablée par la tâche et la responsabilité d’être votre continuation. Mais alors, je me souviens que je n’ai pas à le faire seul ; qu’avec le soutien de la sangha, je ne suis jamais seul ! Les grandes actions prennent de nombreuses formes, grandes et petites, et avec la sangha, votre continuation est un effort collectif. Nous pouvons chacun nous concentrer sur nos propres sphères d’influence, que ce soit avec nos familles, nos amis, nos camarades de classe ou nos collègues. Peu importe où nous sommes ou ce que nous faisons, nous avons la possibilité de construire une communauté bien-aimée et de générer l’énergie de la pleine conscience afin que la guérison soit possible. Thay, lorsque je sens qu’il y a trop à faire, ou que la tâche est trop grande, je sais que je peux prendre du repos et du refuge dans le corps de la sangha. Comme vous nous l’avez enseigné, Thay, nous sommes chacun une goutte d’eau, contribuant à un vaste cours d’eau.

Thay, au cours des deux dernières semaines, on m’a demandé ” Et maintenant ? “. Chaque fois que quelqu’un me demande cela, je vous vois tenir doucement votre tasse de thé avec un sourire chaleureux sur le visage, car je sais qu’au lieu de demander “Qu’est-ce qui se passera ensuite ?”, vous pointeriez du doigt le “Qu’est-ce qui est maintenant”. Le présent est ce qui a toujours été et sera toujours. C’est maintenant que nous avons la chance de marcher avec Thay, de nous asseoir, de parler, de construire une communauté, de boire du thé, de sourire, de rire et de pleurer pour Thay. C’est maintenant que la communauté bien-aimée va se rencontrer, prendre soin les uns des autres, s’embrasser, se soutenir et ralentir ensemble afin de pouvoir reconnaître et transformer les souffrances du monde avec une compassion et une sagesse sans limites. “C’est le moment, n’est-ce pas, cher Thay ? C’est le moment légendaire.

Nous avons une belle communauté pleine de talent et de vitalité, et nous porterons le flambeau de la sagesse que vous nous avez transmis ici et maintenant – et vers l’avenir pour les générations à venir.

Je vous tiens près de moi, je vous libère pour que vous soyez libre ; parce que je suis en vous, et vous êtes en moi.

Votre élève,
Pháp Hữu
Village des Pruniers 30 janvier 2022


Continuez à lire

Participer à la conversation

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Sharings
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Cacher le transcript

What is Mindfulness

Thich Nhat Hanh January 15, 2020

00:00 / 00:00
Montrer Cacher le transcript Fermer