Mise à jour: En raison du Coronavirus, le Village des Pruniers est fermé.

Thich Nhat Hanh sur... / Cultiver la compassion en réponse à la violence

“Toute violence est une forme d’injustice. Répondre à la violence par la violence est une injustice, pas seulement vis-à-vis de l’autre mais aussi vis-à-vis de soi. Répondre à la violence par la violence ne résout rien et risque, surtout, de faire escalader la violence, la colère et la haine. Ce n’est qu’avec la compassion que nous pouvons accueillir et transformer la violence. C’est vrai dans les relations entre individus comme dans les relations entre nations.”

Question posée à Thich Nhat Hanh : Quelle est “l’action juste” pour répondre aux attaques terroristes? Devrions-nous rendre justice par l’action militaire? Par des procédures judiciaires? L’action militaire et/ou la revanche sont-elles justifiées si elles peuvent éviter que d’autres innocents soient tués à l’avenir?

Thich Nhat Hanh écoutant les partages de ses disciples à Hong Kong, 2013.

Thich Nhat Hanh : Toute violence est une forme d’injustice. Le feu de la haine et de la violence ne peut pas être éteint si on y ajoute pus de haine et de violence. Le seul antidote à la violence est la compassion. Et de quoi est faite la compassion? De compréhension. Sans compréhension, comment pouvons-nous éprouver de la compassion, comment pouvons-nous commencer à soulager l’immense souffrance qui existe? La compréhension est la base très réelle sur laquelle nous pouvons faire grandir la compassion.
Comment avoir la compréhension et la vision profonde nécessaires pour nous guider et nous aider à traverser des moments aussi terriblement difficiles? Pour comprendre, nous devons trouver des manières de communiquer qui permettent d’écouter ceux qui crient leur désespoir et leur besoin d’être compris – car de tels actes de violence sont un appel désespéré pour obtenir attention et secours.

Comment pouvons-nous écouter avec calme et clarté d’esprit pour ne pas immédiatement pulvériser toute chance qu’une certaine compréhension puisse naître?

La clarté est une immense offrande que nous pouvons faire en ces temps troublés.
Il y a des personnes qui ne veulent qu’une seule chose : la vengeance. Le bouddha a dit que si on répond à la haine par la haine, on n’obtient qu’une escalade de haine. Mais si nous utilisons la compassion pour écouter ceux qui nous ont fait du mal, cette compassion désamorcera pour une grande part la bombe qui est dans notre coeur et dans le leur.

Alors, comment apporter une goutte de compassion capable d'éteindre le feu de la haine? Vous savez, la compassion ne s'achète pas au supermarché ; sinon, il suffirait de la rapporter à la maison et nous pourrions résoudre le problème de la haine et de la violence dans le monde. La compassion peut apparaître dans notre coeur et c'est le fruit de notre pratique. 

Nous devons nous tourner vers l’intérieur, regarder au fond de notre coeur et découvrir pourquoi ces actes de violence se sont produits. Pourquoi y a-t-il tant de haine? Qu’est-ce qui sous-tend toute cette violence? Pourquoi nous haïssent-ils au point de sacrifier leur propre vie et de faire souffrir tant d’autres personnes? pourquoi ces jeunes gens pleins de vitalité et de force ont-ils choisi de perdre la vie, de commettre de tels actes? Voilà ce que nous devons comprendre.

Bien sûr que nous devons trouver un moyen d’arrêter la violence. Si nécessaire, nous devons mettre les responsables en prison. Mais l’important est de regarder les choses en profondeur et de nous demander : “Pourquoi est-ce arrivé? Quelle est notre responsabilité dans ces événement?”.

La méthode du Bouddha consiste à analyser les choses en profondeur pour arriver à la source de la souffrance, à la source de la violence. Si la violence est en quelqu’un, n’importe quel acte peut la faire exploser. L’énergie de la haine et de la violence est immense et, lorsque nous voyons cela chez l’autre, nous pouvons en être désolés pour lui. Quand nous sommes désolés pour lui, la goutte de compassion naît dans notre coeur et nous nous sentons beaucoup mieux, beaucoup plus en paix avec nous-mêmes. C’est ainsi qu’apparaît en nous le nectar de la compassion.

Seule la goutte de compassion peut éteindre les flammes de la haine.

Nous devons observer la situation actuelle profondément et honnêtement. Si nous sommes capables de voir l’origine de la souffrance en nous et chez l’autre, nous pourrons commencer à démêler le cycle de haine et de violence. Quand une maison est en feu, nous devons commencer par éteindre le feu avant d’en chercher la cause. De même, si nous commençons par éteindre la colère et la haine dans notre propre coeur, nous aurons une chance d’analyser la situation en profondeur avec clarté et finesse de façon à déterminer toutes les causes et les circonstances qui ont contribué à la haine et à la violence dont nous ressentons les effets en nous et dans notre monde.
L’action juste est l’action dont le fruit est l’extinction des feux de la haine et de la violence.

Tirés du livre écrit par Thich Nhat Hanh : “Apaiser l’esprit face à la violence” – La réponse du zen au terrorisme.

Participer à la conversation

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Sharings
Inline Feedbacks
View all comments
Cacher le transcript

What is Mindfulness

Thich Nhat Hanh January 15, 2020

00:00 / 00:00
Montrer Cacher le transcript Fermer