Méditation / Méditation guidée de “La feuille d’automne”

Cet exercice se base sur les visions profondes des Soutras Avatamsaka et Saddharmapundarika. Dans la pratique de la pleine conscience, la personne qui médite peut entrer en contact avec l’aspect merveilleux de la réalité appelé le royaume des dharmas (en sanskrit, dharmadhatu).

Ici, nous allons découvrir que ni cette personne ni aucune chose existante ne sont sujettes à la naissance ou à la mort. La naissance n’est qu’une apparence, de même que la mort. Naître c’est sembler naître ; mourir c’est sembler mourir. La vie d’une feuille aussi est seulement une apparence. Bien qu’elle semble être née et mourir, elle ne le fait pas réellement. Lorsqu’elle se détache de l’arbre, elle apparaît seulement comme si elle mourait, tout comme un Bouddha apparaît comme s’il décédait et entrait dans le nirvana. Si une personne qui médite peut voir ceci, elle comprendra aussi que sa propre naissance et sa propre mort ne sont que des apparences.

En inspirant, je suis conscient-e de cette inspiration.
En expirant, je suis conscient-e de cette expiration.
Inspiration
Expiration

En inspirant, je suis conscient-e de moi-même en train de ramasser une feuille d'automne.
En expirant, je touche la merveilleuse nature interdépendante de cette feuille.
Je ramasse une feuille
Sa nature interdépendante

En inspirant, je suis conscient-e de moi-même vivant-e ici et maintenant.
En expirant, je touche la merveilleuse nature interdépendante de la vie en moi et autour de moi.
Vivant-e ici et maintenant
Vie interdépendante en moi et autour de moi

J'inspire, je suis conscient-e de la feuille qui retourne à la Terre et renaît comme une nouvelle feuille.
J'expire, je vois la feuille en dix mille formes différentes de naissance et de mort.
Feuille à la Terre, Terre à la feuille
Dix mille formes différentes

J'inspire, je vois que la feuille ne naît pas réellement, qu'elle ne meurt pas vraiment, mais qu'elle apparaît seulement comme naissant et mourant.
J'expire, je vois que moi-même, je ne passe pas réellement à travers la naissance et la mort mais que je semble seulement les traverser.
La feuille semble seulement naître et mourir
Je semble seulement naître et mourir

J'inspire, je vois que la feuille a accompli son travail depuis des temps sans commencement.
J'expire, je vois que j'ai accompli mon travail depuis des temps sans commencement.
Le travail de la feuille sans début
Mon travail déjà accompli

J'inspire, je vois que la feuille est déjà ce qu'elle veut devenir.
J'expire, je vois que je suis déjà ce que j'aspire à devenir.
La feuille est ce qu'elle veut être
Je suis ce que je désire être


Continuez à lire

Cacher le transcript

What is Mindfulness

Thich Nhat Hanh January 15, 2020

00:00 / 00:00
Montrer Cacher le transcript Fermer