Cérémonie / Voeu du Nouveau Départ

« Nous savons très bien que dans notre conscience sont enterrées toutes les bonnes graines : les graines d’amour, de compréhension, de joie et de paix. »

Ce texte est récité régulièrement dans les centres de pratique du Village des Pruniers du monde entier, dans le cadre de nos cérémonies du Nouveau Départ.

Vous pouvez retrouver le texte suivant dans le livre Chants du Coeur, Thich Nhat Hanh (Editions Sully 2009). 


Voeu du Nouveau Départ

« Dans toute sa magnificence, majestueux et resplendissant,
Sakyamuni, notre maître Eveillé, suprême et compatissant
Est assis sur une fleur de lotus.
Calmes, concentrés, le coeur pur,
Nos deux mains jointes formant une fleur de lotus,
Nous nous tournons vers vous, dompteur des hommes,
Et vous présentons nos voeux de repentir qui viennent du fond du coeur. (C)

Ayant peu de mérites et n’ayant pu rencontrer vos enseignements plus tôt,
Nous avons longtemps vécu dans l’oubli.
Nous avons commis tant de maladresses et d’erreurs.
Nos actions ont causé beaucoup de souffrance.
L’ignorance nous a aveuglés jour après jour.
Dans le jardin de notre coeur, nous avons semé
Des mauvaises graines, telles que l’avidité, la colère et l’orgueil.
Les actes néfastes que nous avons commis jusqu’à aujourd’hui,
Tels que tuer, voler, mentir et avoir une mauvaise conduite sexuelle,
Toutes nos actions, nos paroles, qui sont causes de conflits quotidiens,
Toutes ces afflictions et tous ces obstacles, créés par nos erreurs,
Nous nous en repentons sincèrement à présent. (C)

Souvent superficiels, nous nous écartons du chemin de la Pleine Conscience.
Nous accumulons l’ignorance et la souffrance,
Nous créons tant de ressentiments et de peines.
Parfois, dégoutés de la vie,
Nous sommes submergés par les tourments et les soucis.
Incapables de comprendre les autres,
Nous vivons dans la colère et la haine.
Nous nous querellons, et ensuite faisons des reproches.
Ainsi chaque jour, nous continuons à causer de la souffrance,
Et à élargir le fossé entre nous.
Il y a des jours où nous ne voulons même plus nous adresser la parole ni nous voir,
Et nous créons des formations internes durables.
A présent, nous nous tournons vers les Trois Joyaux,
En reconnaissant nos erreurs,
Et sincèrement, nous nous inclinons et prenons un Nouveau Départ. (C)

Nous savons très bien que dans notre conscience,
Sont enterrées toutes les bonnes graines :
Les graines d’amour, de compréhension, de joie et de paix.
Mais si nous ne savons pas comment les arroser,
Comment pourront-elles pousser, fraîches, vertes et vigoureuses ?
En vérité, si nous nous chargeons de souffrance,
Nous obscurcissons notre vie.
Habitués à fuir la réalité des choses
Pour courir après l’ombre de la réalité,
Nous poursuivons un bonheur lointain.
Constamment hantés par le passé,
Ou errant dans le futur,
Nous tournons en rond dans le chagrin et la colère.
Négligeant les trésors entre nos mains,
Piétinant le bonheur sous nos pas,
Nous nous noyons dans la souffrance jour après jour.
Dans cette salle embaumée d’encens,
Du fond du coeur, nous prenons un Nouveau Départ
Pour nous transformer complètement. (C)

De tout notre coeur, nous nous tournons vers Vous,
Les Bouddhas dans les dix directions,
Les bodhisattvas, les disciples auditeurs et tous les grands êtres,
Et nous prenons refuge en vous.
Très sincèrement, nous reconnaissons toutes nos sempiternelles erreurs.
Nous vous prions de verser sur nous l’eau de la compassion,
Pour éteindre les flammes de nos afflictions,
Et prendre le radeau du Dharma véritable,
Pour nous transporter par-delà l’océan de larmes.
Nous vous promettons de vivre dans la compréhension,
De suivre la Voie authentique,
De pratiquer le sourire et la respiration consciente,
Et de vivre continuellement dans la Pleine Conscience. (C)

Nous faisons le voeu de revenir
A la vie dans le merveilleux moment présent,
Pour semer de bonnes graines dans le jardin de notre coeur?
Et cultiver la compréhension et l’amour.
Nous sommes déterminés à apprendre à regarder profondément,
A comprendre parfaitement la vraie nature de toutes choses,
Et à nous libérer ainsi des liens de la naissance et de la mort.
Nous faisons le voeu de nous entraîner à pratiquer la parole aimante,
A aimer et à prendre soin des autres,
Que ce soit tôt dans la matinée ou tard dans l’après-midi,
Afin de répandre la joie autour de nous,
De soulager la peine des autres,
Et d’exprimer, à travers nos actions, notre profonde reconnaissance
Pour tout ce que nous avons reçu de nos parents, de nos enseignants et de nos amis.
Avec foi et sincérité,
Nous vous offrons cet encens du coeur,
Et revenons vers vous, Seigneur de la Compassion,
Pour solliciter votre protection sur ce chemin merveilleux.
Nous vous promettons de pratiquer avec zèle
Et de réaliser complètement la Voie. (C-C)


Continuez à lire

Participer à la conversation

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Sharings
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Cacher le transcript

What is Mindfulness

Thich Nhat Hanh January 15, 2020

00:00 / 00:00
Montrer Cacher le transcript Fermer